Région du Grand Toronto

Financement de 937 610 $
cette année 
pour 147 projets.

Région du Grand Toronto

Financement de 937 610 $
cette année 
pour 147 projets.

Région du Grand Toronto

Dans la région du Grand Toronto, la FAE TD a appuyé 147 projets et versé 937 610 $. Voici deux des nombreux projets environnementaux financés par la FAE TD dans cette région.

Programmes Restore and Explore du High Park Nature Centre : programmes de sensibilisation à l’environnement en plein air à Toronto, en Ontario

Un espace vert au centre d’une métropole est un véritable cadeau, autant pour les citadins que pour la planète. Le High Park de Toronto est l’un de ces indispensables îlots de verdure. Le High Park Nature Centre, situé dans le parc de 161 hectares, offre toute une gamme de programmes de sensibilisation à l’environnement en plein air. Grâce au soutien de la Fondation TD des amis de l’environnement, les programmes Restore and Explore ont atteint un nombre record de 10 457 participants cette année.

Les programmes portent entre autres sur la randonnée, l’orientation et l’étude des étangs, pour comparer les écosystèmes, et comprennent un projet de plantation, qui a aidé à restaurer le rare écosystème de savane de chênes noirs du parc.

Impact du financement

  • Le High Park Nature Centre collabore avec divers partenaires communautaires (comme nous, Études d’Oiseaux Canada) pour amener les enfants et les familles à participer à des activités de science citoyenne. Les activités du centre sont essentielles dans une ville où les occasions de se plonger dans la nature sont limitées, surtout pour certaines des communautés les plus vulnérables (nouveaux arrivants, famille à faible revenu, etc.). La programmation communautaire participative qu’offre le centre rejoint ces groupes et crée de bons ambassadeurs de la nature en ville, ce qui permet à l’oasis que représente High Park de rester intact à même la jungle urbaine.

    Emily Rondel
    Coordonnatrice de projets pour Toronto, Études d’Oiseaux Canada

Développer En savoir plus sur ce projet

  • Verdissement de milieux urbains : Les programmes du High Park Nature Centre établissent un lien vital entre la collectivité et la nature sauvage du parc. Ces programmes accessibles encouragent le grand public à profiter des espaces naturels de High Park tout en créant un attachement de la population envers l’équilibre écologique du parc et en lui donnant les moyens de s’engager à le protéger.
  • Programme de plantation de la savane : Selon le site Web du High Park Nature Centre, ce parc en pleine ville abrite un rare habitat naturel de prairies. Ce programme fait vivre aux élèves de la maternelle à la 7e année une expérience concrète de protection des habitats par la plantation d’espèces indigènes dans le précieux écosystème de savane de chênes noirs du parc.

École publique Belfountain : 4e campagne annuelle d’arrachage d’alliaire officinale, à Belfountain, en Ontario

L’herbe à l’ail peut sonner comme une plante délicieuse, mais c’est en fait une plante envahissante appelée alliaire officinale qui infeste, entre autres, tout le sud-est de l’Ontario. Une fois qu’elle s’est installée dans une région, elle peut étouffer les fleurs sauvages qui se trouveraient naturellement dans l’écosystème (comme les trilliums) et cause un déséquilibre.

L’école publique Belfountain s’est attaquée au problème en organisant un festival. Environ 65 élèves et bénévoles de la collectivité ont arraché près de 545 kilos d’alliaire officinale et se sont rassemblés ensuite pour fêter autour d’un barbecue. Parmi les activités de la journée, on comptait la randonnée, un tirage et au moins un plat servi au barbecue qui contenait de l’alliaire officinale.

Les bénévoles ont aussi planté plus de 100 arbustes et arbrisseaux indigènes à l’aire de conservation de Belfountain.

Impact du financement

  • Dans le cadre de l’événement, nous avons aussi reçu des fonds pour la plantation d’arbres et d’arbustes indigènes, afin d’aider à la restauration de sites autrefois ravagés par l’alliaire officinale. Nous avons choisi pour la plantation le même endroit où les élèves ont arraché de l’alliaire officinale ces dernières années. C’était un bel événement. C’était bien de voir les élèves compléter le cycle et voir le résultat de cet important projet de restauration.

    Adam Wilford
    Coordonnateur adjoint de programmes, programmes communautaires et CYC (unité jeunesse de conservation), Credit Valley Conservation

Développer En savoir plus sur ce projet

  • Incidence du projet : L’arrachage de l’alliaire officinale laisse place aux plantes indigènes, qui peuvent ensuite s’épanouir et offrir un habitat à d’innombrables espèces d’insectes, d’oiseaux, de mammifères, et plus.
  • Historique de la planteSelon le site Web du programme de sensibilisation aux plantes envahissantes de l’Ontario, l’alliaire officinale, qui provient d’Europe, a été introduite en Amérique du Nord au début des années 1800 en tant que plante comestible. Depuis son arrivée, elle a prospéré en milieu sauvage et fait maintenant partie des plantes les plus envahissantes des forêts d’Ontario.

Depuis plus de 25 ans, la Fondation TD des amis de l’environnement contribue à enrichir l’environnement et à verdir les collectivités partout au Canada. En faisant un don à la FAE TD, vous soutenez directement des projets qui changent les choses dans votre collectivité. Fondation TD des amis de l’environnement – Numéro d'enregistrement : 133702845RR0001

Partager