Atlantique

Financement de 46 500 $
cette année 
pour 68 projets.

Atlantique

Financement de 46 500 $
cette année 
pour 68 projets.

Atlantique

Cette année, la FAE TD a financé 68 projets environnementaux dans la région de l’Atlantique et versé 246 500 $. Voici deux initiatives de la région.

École primaire Coxheath : projet de naturalisation de la cour d’école à Sydney, en Nouvelle-Écosse

Imaginez une cour d’école où ne pousse qu’un seul arbre. C’était le cas à l’école primaire Coxheath jusqu’à cette année.

Grâce au soutien de la Fondation TD des amis de l’environnement, l’école Coxheath a pu insuffler une nouvelle vie à sa cour. Un terrain de jeux, qui comprend des glissoires sur buttes, des parcours de bûches et d’autres éléments naturels, a été construit sur le côté nord-est de l’école. Plus de 30 arbres indigènes, dont des érables à sucre et des frênes blancs, ont aussi été plantés par des élèves, des parents et des bénévoles de la collectivité pour apporter de l’ombre au terrain de soccer et à d’autres endroits de la cour.

Près de 25 bénévoles et élèves ont travaillé ensemble pour créer un havre naturel à explorer, pour l’école et l’ensemble de la collectivité.

Impact du financement

  • Le projet de terrain de jeux naturel a donné aux enfants un endroit où jouer, mais il leur a aussi fait découvrir comment la simplicité de la nature peut ouvrir leur esprit. Les parents et les bénévoles de la collectivité ont beaucoup appris sur la plantation et l’entretien des arbres. Nous avons eu une grande chance de pouvoir profiter des connaissances de responsables bénévoles expérimentés. De nouvelles relations ont été nouées, et la communauté scolaire s’est trouvée renforcée par ce projet.

    Rubin Binder
    Père et bénévole

Développer En savoir plus sur ce projet

  • La valeur du jeu en plein air : Une fois le projet terminé, les enseignants et les parents ont constaté l’enthousiasme renouvelé des enfants à aller jouer dehors. Les enseignants ont aussi remarqué la créativité et l’imagination des enfants dans leurs jeux, preuve du pouvoir inspirant de la nature.
  • Étude en cours : L’Université Cape Breton mène un projet de recherches sur la transformation de la cour d’école. Elle répertorie les bienfaits et les éléments plus complexes du processus du point de vue des élèves. Les constatations de l’étude profiteront à l’ensemble de la collectivité et fourniront des données sur lesquelles pourront s’appuyer à l’avenir d’autres projets similaires.

Centre communautaire de Bay St. Lawrence : projet de verger des hautes terres du Nord au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse

Un village de pêcheurs à la pointe nord de l’île du Cap-Breton n’est pas l’endroit le plus accueillant pour un verger, surtout quand il est balayé par les grands vents d’hiver venus de l’océan.

Cependant, grâce aux efforts de 65 bénévoles de la collectivité, et au soutien de la Fondation TD des amis de l’environnement, le terrain rocailleux a été défriché, préparé et peuplé de 90 arbustes et 240 pousses d’arbres brise-vent ou à noix et à fruits, comme des épinettes, des noisetiers et du sureau noir.

Le projet Grove of the Bay (bosquet de la baie) fait partie d’un programme plus large à multiples facettes pour améliorer la sécurité alimentaire locale. Le programme vise à créer des occasions pour les résidents de tous âges de participer à la plantation et à l’élagage, d’apprendre à identifier les plantes indigènes et de participer à d’autres activités pratiques.

Impact du financement

  • Le projet Grove in the Bay demande un travail bénévole constant de la part des personnes qui aident à la réalisation du projet de verger des hautes terres du Nord. Nous travaillons en toute saison pour entretenir les plants. Nous essayons actuellement de les protéger davantage des conditions hivernales et de la faune sauvage. Nous avons hâte d’unir nos efforts à ceux de collaborateurs qui nous aideront à renforcer la capacité de notre village isolé à produire des fruits et des légumes pour sa population.

    Claudia Gahlinger
    Membre fondatrice, projet de verger des hautes terres du Nord

Développer En savoir plus sur ce projet

  • Engagement communautaire : Le projet est un véritable effort de groupe accompli par des bénévoles locaux, des visiteurs et des bénévoles de l’organisme Willing Workers on Organic Farms (WWOOF – travailleurs volontaires sur des fermes biologiques). Concrètement, les tâches comprenaient, entre autres : le ramassage de déchets et l’enlèvement de vieil équipement de terrain de jeux sur le site, le creusage de trous, l’élagage et le transport des arbustes, le fauchage des herbes hautes et des buissons plus denses et la plantation.
  • Incidence sur le tourisme : Populaire destination touristique, le village est situé 18 kilomètre au nord de la piste Cabot, de renommée mondiale. Les visiteurs s’y rendent pour la randonnée, le camping, les croisières aux baleines et la dégustation de fruits de mer frais pêchés. Peuplée de montagnes couvertes de forêt qui donnent sur la mer, la région conserve une beauté sauvage. Le projet était un essai pour d’autres projets de surveillance des côtes qui s’étendent au reste de la province.

Depuis plus de 25 ans, la Fondation TD des amis de l’environnement contribue à enrichir l’environnement et à verdir les collectivités partout au Canada. En faisant un don à la FAE TD, vous soutenez directement des projets qui changent les choses dans votre collectivité. Fondation TD des amis de l’environnement – Numéro d'enregistrement : 133702845RR0001

Partager